Livre photo : Discours de la servitude volontaire Par Etienne de La Boétie
FOND ECRAN
FAVORITES
CONCOURS PHOTO
FORUM PHOTO
BLOG
CONTACT
  
  
  
  
Partager vos photos
> CONNEXION
 
 Animaux
   Chien
   Chat
   Cheval
   Oiseau
   Papillon
   Insecte
   Animal Aquatique
   Autres Animaux
 Nature
   Fleur
   Rose
   Arbre
   Champignon
 Objet
   Voiture
   Moto
   Sport
 Fête
 Artistique
   Montage Photo
   Retouche Photo
 Voyage
France
   Paris
  Concours photo | Concours photo 2016
 
Détail sur le produit
Discours de la servitude volontaire

Discours de la servitude volontaire
Par Etienne de La Boétie

Prix: EUR 10,00 Détails
ACHETER

Disponibilité: Habituellement expédié sous 1 à 3 mois
Expédié et vendu par Amazon.fr

10 Disponible neuf ou d'occasion EUR 10,00

Moyenne des commentaires client:
(2 commentaires clients)

Détail sur le produit

  • Rang parmi les ventes Amazon: #186297 dans Livres
  • Publié le: 2014-10-28
  • Langue d'origine: Français
  • Dimensions: 6.90" h x .60" l x 4.40" L, .0 livres
  • Reliure: Broché
  • 112 pages

Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

3 internautes sur 3 ont trouvé ce commentaire utile.
5RECOMMANDÉ PAR LE SITE CULTURE-CHRONIQUE
Par CULTURE-CHRONIQUE
Pourquoi les individus obéissent-ils à leurs gouvernants ? C'est la question fondamentale que se pose La Boétie dans un discours qui conserve, aujourd'hui encore, une incroyable modernité alors même qu'il s'agit d'un texte du XVIeme siècle...
"Comment il se peut que tant d’hommes, tant de villes, tant de nations supportent quelquefois tout d’un tyran seul, qui n’a de puissance que celle qu’on lui donne, qui n’a pouvoir de leur nuire, qu’autant qu’ils veulent bien l’endurer, et qui ne pourrait leur faire aucun mal, s’ils n’aimaient mieux tout souffrir de lui, que de le contredire ? "
Le but de La Boetie est de saisir "comment s’est enracinée si profondément cette opiniâtre volonté de servir qui ferait croire qu’en effet l’amour même de la liberté n’est pas si naturel."
Il voit d'abord dans l'habitude l'une des causes de la sujétion de tous par un seul ." L’habitude qui, en toutes choses, exerce un si grand empire sur toutes nos actions, a surtout le pouvoir de nous apprendre à servir : c’est elle qui à la longue […] parvient à nous faire avaler, sans répugnance, l’amer venin de la servitude."
La seconde explication tient dans le talent particulier qu'ont les tyrans à ruser avec le peuple afin "d'endormir les sujets dans la servitude ".
La troisième explication tient dans l'argument de la chaine des gains qui repose sur un calcul que ferait les sujets du tyran : ils trouvent un intérêt à leur servitude à travers les gains que leur procure leur loyauté envers ceux dont ils dépendent et ceux qui dépendent d’eux dans la conquête de profits. Mais plus on descend dans l'échelle sociale plus les gains sont faibles et le petit peuple aurait finalement assez peu de bonnes raisons d'accepter cette situation.
On le voit la démonstration est brillante et conserve une actualité sociologique évidente. Un texte à découvrir absolument...
Archibald PLOOM (CULTURE-CHRONIQUE.COM)

6 internautes sur 7 ont trouvé ce commentaire utile.
5De notre servitude volontaire
Par steka
Ce livre fut écrit il y a cinq siècles. Pourtant, chez tous ceux pour qui le mot Liberté a encore du sens et qui accessoirement savent lire, son actualité s'impose cruellement. Car si la domination a changé de visage, il reste que: « Toujours s'en trouvent-ils quelques-uns qui sentent le poids du joug et ne peuvent tenir de le secouer ; qui ne s'apprivoisent jamais de la sujétion et qui toujours ne se peuvent tenir d'aviser à leurs naturels privilèges ; ce sont volontiers ceux-là qui, ayant l'entendement net et l'esprit clairvoyant, ne se contentent pas de regarder ce qui est devant leurs pieds ; ce sont ceux qui, ayant la tête d'eux-mêmes bien faite, l'ont encore polie par l'étude et la connaissance.
Ceux-là, quand la liberté serait entièrement perdue et toute hors du monde, l'imaginent et la sentent en leur esprit, et encore la savourent, et la servitude ne leur est de goût, pour tant bien qu'on l'accoutre. »
Quelques-uns trouveront donc dans ce livre un précieux soutien ...
D'autres qui n'imaginent ni ne sentent plus rien n'y verront probablement qu'une relique du passé.
Avec les siècles, la servitude volontaire a donc changé de nombreuses fois de formes et de visages ainsi, bien sur, que la domination qui l’accompagne comme son ombre. Ainsi, à la Théologie qui justifiait les structures hiérarchiques du temps de La Boétie, s’est progressivement substitué l’Économie politique, comme pseudoscience, comme gestion des affaires humaines. A la liberté des êtres humains, demeurant pour leur plus grande part dans l’asservissement, s’est substituée la « liberté du Marché » s’avançant le plus souvent masquée sous la rassurante appellation de libéralisme ou, plus drôle encore, de socialisme.
Dans notre belle modernité, loin de nous libérer de l’État, le Marché s’est intimement associé à celui-ci dans une subtile répartition des taches ; à l’État les fonctions régaliennes, police, répression, surveillance, défense des intérêts des possédants ; au Marché, la savante organisation de la dépossession du plus grand nombre au profit d’une poignée de mafieux à l’avidité sans limites. L’interpénétration entre les structures étatiques à leur sommet et les gestionnaires du capital étant désormais presque totale et quelques soient les gouvernements en place. Pour couronner le tout, c’est le plus souvent dans un système annoncé comme « démocratique » que se déploie ce « meilleur des mondes ». Seuls quelques mauvais esprits remarqueront que cette démocratie là, a littéralement été vidée de toute substance ; qu’à la place de citoyens ne demeurent que des spectateurs, ridiculement réduits à l’impuissance et que, comble d’humiliation, on culpabilisera devant leur manque d’enthousiasme à voter bleu ou rose.
C’est à l’aune de cette réalité là qu’il faut relire La Boétie et s’interroger sur Notre servitude volontaire.

Voir tous les 2 commentaires clients...


Livre photo

Sous-Rubriques :
Livre Bd | Livre Chat | Livre Cheval | Livre Chien | Livre Cuisine |
Livre Informatique | Livre Jeunesse | Livre Manga | Livre Photo |
Livre Photoshop | Livre Poche | Livre Regime | Livre Roman | Livre Voyage |

Livres à partir du Buzz photo :
Livre Coucher soleil | Livre Chat europeen | Livre Montage photo | Livre Fleur rose | Livre Cheval | Livre France hautes alpes | Livre Noel | Livre France paris | Livre Ours brun | Livre Fleur rose orange |

CLASSEMENTS PHOTO
> Partager vos photos !
Nouveautés | Debutants
1024x768|1280x1024
1280x800|1440x900
Wallpaper Iphone
> Les + commentées
> Les + vues
> Les mieux notées
> Les favorites
> Groupes
> Albums photo
> Photos sur carte
> Photos au hasard
> Photos par couleur
> Noir et Blanc | HDR
> Photos sans com
> Photographes
> Classification
> Appareil photo
> Objectif photo


Vote > Concours du forum > AVRIL 2017 : L'HUMOUR !
Absence de nouvelle d'une photo envoyée
Qui a un thème pour le prochain concours photo du forum ?
Blog trop d'espace entre les photos
Récit accident domestique en détail
Du sud est de la France
Aucune utilisation (autre que privée) des images exposées sur le site n'est autorisée sans l'accord de l'auteur.
Toute image peut être retirée du site par simple demande de l'auteur.