Livre photo : Un sport et un passe temps Par James Salter
FOND ECRAN
FAVORITES
CONCOURS PHOTO
FORUM PHOTO
BLOG
CONTACT
  
  
  
  
Partager vos photos
Email Pass  OK
 
 Animaux
   Chien
   Chat
   Cheval
   Oiseau
   Papillon
   Insecte
   Animal Aquatique
   Autres Animaux
 Nature
   Fleur
   Rose
   Arbre
   Champignon
 Objet
   Voiture
   Moto
   Sport
 Fête
 Artistique
   Montage Photo
   Retouche Photo
 Voyage
France
   Paris
  Concours photo | Concours photo 2015
 
Détail sur le produit
Un sport et un passe temps

Un sport et un passe temps
Par James Salter

Prix: EUR 8,50 & éligible à la livraison gratuite pour les commandes de plus de EUR 25. Détails
ACHETER

Disponibilité: Habituellement expédié sous 24 h
Expédié et vendu par Amazon.fr

16 Disponible neuf ou d'occasion EUR 2,84

Moyenne des commentaires client:
(13 commentaires clients)

Détail sur le produit

  • Rang parmi les ventes Amazon: #4832 dans Livres
  • Publié le: 2008-10-09
  • Sorti le: 2008-10-09
  • Langue d'origine: Français
  • Nombre d'articles: 1
  • Dimensions: 4.72" h x .71" l x 6.89" L, .0 livres
  • Reliure: Poche
  • 257 pages

Révisions éditoriales

Présentation de l'éditeur
"Pâle fin de journée et la gare est désert. Dans les cafés les lumières ne sont pas encore allumées. Dean est assis dehors à une des tables en fer. Dans la rue en pente bordée d'arbres qui débouche sur la place, minuscule, presque seule, Anne-Marie descend." Elle n'est pourtant pas si jolie. Mais Dean est fou d'elle, de son corps, de sa peau. Le temps d'une virée à travers la France, ils vivent un amour radieux, incandescent et fatalement éphémère.

Biographie de l'auteur
James Salter est né en 1925 à New York où il passe son enfance et son adolescence. En 1945, il termine ses études d'ingénieur, sort cinquième de sa classe de la prestigieuse académie militaire de West Point et entre dans l'U.S. Air Force comme pilote. Salter participe à la guerre de Corée, puis il est affecté en Europe où il commence à écrire. En 1956, il publie son premier roman. Styliste remarquable, James Salter a écrit cinq romans seulement en plus de quarante ans. Un bonheur parfait, le roman qui l'a rendu célèbre, est également disponible en Points.


Commentaires clients

Commentaires clients les plus utiles

18 internautes sur 18 ont trouvé ce commentaire utile.
5Un formidable passe-temps
Par Paulus
Tombé sur ce livre par hasard, j'ai éprouvé un vif plaisir à le lire - plaisir d'autant plus vif qu'il se double de l'excitation que l'on peut parfois ressentir à la découverte d'une pépite qui était, pour une raison que l'on ignore, restée inconnue jusque-là. James Salter est un prosateur de génie. Le style est poétique sans être luxuriant. Ce qui frappe le plus est son sens du détail: détail qui est à chaque fois celui qui nous fait exactement sentir la scène dans ce qu'elle a de plus vraie. Tout est extrêmement sensuel. On respire la vie, la chair. Les comparaisons sont éblouissantes.

Salter nous livre les amours d'un américain et d'une française, Dean et Anne-Marie. Dean a une vingtaine d'années, il est en France pour quelques mois. Dans la France provinciale des années 1960, ils se promènent en voiture d'une ville à l'autre. Confuses, les images défilent dans les souvenirs du narrateur qui semble être tout à la fois un ami de Dean et Dean lui-même. Tout est endormi, silencieux dans cette France qu'ils traversent. On croit voir un film de Rohmer. Ne restent que ces moments d'extase, où, ivres de plaisir, Dean et Anne-Marie font inlassablement l'amour - alors que leur histoire est condamnée à une fin proche.

10 internautes sur 10 ont trouvé ce commentaire utile.
5L'amour avant l'adieu
Par Skin-deep, le déclassé
L'amour n'est jamais aussi magnifique que lorsqu'il précède l'adieu. La jouissance n'est jamais aussi belle, aussi luxurieuse qu'avant la séparation. Faire l'amour comme si c'était, à chaque fois, la dernière fois:

" Elle ouvre tout grand les volets. Les lumières qui montent de l'église semblent toutes contenir une barre d'obscurité, un noyau métallique, qu'elles plantent dans le ciel mystérieux. Dean lui fait l'amour avec beaucoup de tendresse, lui embrasse les épaules, écoute sa respiration. C'est comme s'il ne l'avait jamais fait auparavant. Il essaie de l'apprendre par cœur. Ses mains la touchent avec précaution. Ses lèvres forment des phrases révérentes.
Après ils reposent un long moment en silence. Il n'y a plus rien. Leur poème est éparpillé autour d'eux. Les jours sont tombés partout, se sont abattus comme des cartes. Il y a comme une fraîcheur dans l'air. Il tire les couvertures sur eux. Elle se tient si parfaitement tranquille qu'il la croit endormie. Il lui touche le visage. Il est mouillé de larmes. "

Un homme et une femme s'aiment dans l'ombre des chambres d'hôtel de la vieille, de l'intemporelle province française - Autun, Dijon, Nancy, Angers, Perros-Guirrec... De l'automne à l'été, "comme des poissons dans l'ombre d'une rive", ils ponctuent de leurs ébats le passage des saisons. Dean est un étranger, un Américain de passage au volant d'une superbe Delage, Dean le Magnifique, fils généreux et désargenté d'une riche famille; d'une origine modeste, Anne-Marie est une jeune femme au début d'une existence intuitive, lucide. Dès les premiers instants, ils savent que leur histoire ne va pas durer. Ce sont des amants éphémères. Ils le savent. Ce n'est pas une histoire d'amour. Ce n'est pas le récit d'une passion. Ce sont deux corps aimantés par le désir sexuel. Ce n'est rien d'autre que cela. Souvent "il est fatigué d'avoir à être tout le temps avec elle", il s'irrite sans le montrer, il la trouve alors physiquement ordinaire. Puis le miracle advient - la splendeur renouvelée du corps de la femme, la jouissance, infaillible. Deux corps s'abandonnent à la célébration à la fois belle et désespérée de l'amour avant l'adieu: "Ils sont au plus profond d'un rêve somptueux dans lequel ils se sont découverts l'un l'autre." Sur ce motif simple et poignant, James Salter compose un bruissement de phrases parfaites et de paragraphes parfaits. Son écriture est ici merveilleusement traduite, habitée en permanence par la grâce d'un gentleman discret. Un frisson court de part en part, qui soulève l'ossature légère de ces phrases, précises, concises, un tremblement continu - la conscience de l'éphémère, l'acceptation à peine douloureuse de la perte des choses, l'ennui. Et soudain, pour dire l'émoi de la beauté, l'impudicité heureuse et l'incandescence sexuelle qui transfigurent les jours, la prose courtise avec pudeur la poésie, se pare de comparaisons aussi brèves que scintillantes: "Son "dos" - même le mot français pour dire ça est beau - est devant lui, ce dos qu'elle ne voit jamais, le dos lisse et intelligent sur lequel, comme une table, il s'est régalé les yeux durant tant d'heures." Dans ce grand et beau roman érotique, lorsqu'après la sodomie les amants s'endorment, "il y a de petites contractions invisibles, comme des poissons qui mordillent". Avant qu'ils ne soient à jamais descellés, le roman poursuit jusqu'au fond des corps la musique d'une sonate. L'écrivain joue sans emphase les accents d'une sensibilité spleenétique. "Le violon frémit comme un cœur qu'on afflige" - Et c'est sublime à écouter.

6 internautes sur 6 ont trouvé ce commentaire utile.
4Talentueux...
Par N. François
Il s'agit d'un auteur que je ne connaissais pas. A la faveur de son dernier ouvrage récemment sorti, je m'y suis intéressé et ai commencé par celui-ci. Il met en scène deux protagonistes dans la France provinciale des années 60, lui (Philippe DEAN) américain, elle (Anne Marie) française. C'est l'histoire d'une passion amoureuse dévorante qui comme toutes les histoires d'amour finissent mal (en général).

Les descriptions des scènes de sexe sont d'un réalisme souvent saisissant, mais ne lorgnent jamais vers une certaine complaisance gratuite, voire une vulgarité crasse. Tout le talent de James SALTER réside dans l'adoption d'une écriture sans fioritures, laquelle n'est pas empreinte de fariboles forcément nuisibles au récit. Bien au contraire, elle est précise, limpide et d'une incroyable sobriété. Voilà un auteur qui ne se perd pas dans des dédales de descriptions alambiquées qui auraient pour corollaire de rendre des passages lourds et d'un intérêt limité. En effet, il parvient, grâce à ses (immenses) talents de conteur, à procéder par litotes, lesquelles révèlent une écriture dynamique, soucieuse du mot juste. Serait-il également convenable de rendre hommage au traducteur qui a fait un travail remarquable à telle enseigne qu'on jurerait que SALTER est français !

C'est un livre court qui se lit aisément. Certains lecteurs, il est vrai, pourraient y trouver quelques passages ennuyeux (voir les autres avis)… Cependant, la dextérité littéraire de SALTER finit par convaincre au-delà de cette impression passagère d'ennui que la brièveté du récit ne saurait attester.

Je le conseille.

Voir tous les 13 commentaires clients...

Photos en rapport

L  authenticité des Maramures nous offre des scènes ...
L' authenticité des Maramures nous offre des scènes ...
Depuis le temps que je rêve de faire une photo de ce ...
Depuis le temps que je rêve de faire une photo de ce ...
Ici, le centre de la station du Mont Tremblant, office ...
Ici, le centre de la station du Mont Tremblant, office ...
Le 14 septembre 2015, profitons du soleil et du calme ...
Le 14 septembre 2015, profitons du soleil et du calme ...
Le Coucal du Sénégal est moins associé à l eau que ...
Le Coucal du Sénégal est moins associé à l'eau que ...
Bon aller ! Je plonge, faut gagner sa croûte dans le ...
Bon aller ! Je plonge, faut gagner sa croûte dans le ...
Et voilà une petit tour de passe passe, il n y a plus ...
Et voilà une petit tour de passe passe, il n'y a plus ...
Après un bel après-midi passé à visiter le château de ...
Après un bel après-midi passé à visiter le château de ...
Je ne savais pas trop où mettre ma photo. Dans sport ou ...
Je ne savais pas trop où mettre ma photo. Dans sport ou ...


Livre photo

Sous-Rubriques :
Livre Bd | Livre Chat | Livre Cheval | Livre Chien | Livre Cuisine |
Livre Informatique | Livre Jeunesse | Livre Manga | Livre Photo |
Livre Photoshop | Livre Poche | Livre Regime | Livre Roman | Livre Voyage |

Livres à partir du Buzz photo :
Livre Noel | Livre Coucher soleil | Livre Automne | Livre Chat europeen | Livre Montage photo | Livre Fleur rose | Livre France hautes alpes | Livre Cheval | Livre Montagne | Livre Arbre |

CLASSEMENTS PHOTO
> Votre photo ici
Nouveautés | Debutants
1024x768|1280x1024
1280x800|1440x900
Wallpaper Iphone
> Les + commentées
> Les + vues
> Les mieux notées
> Les favorites
> Groupes
> Albums photo
> Photos sur carte
> Photos au hasard
> Photos par couleur
> Noir et Blanc | HDR
> Photos sans com
> Photographes
> Classification
> Appareil photo
> Objectif photo


Vote pour le LOGO de l'hiver 2016 -2017 !
Création du LOGO pour L'HIVER 2016 !
Probleme avec mon blog : taille des photos par défaut
L'ouest du Sénégal : dans le village de Somone
Toujours le blog qui bricole
Probleme avec les blogs maintenant.
Aucune utilisation (autre que privée) des images exposées sur le site n'est autorisée sans l'accord de l'auteur.
Toute image peut être retirée du site par simple demande de l'auteur.