+ Vues | + Not
+ Com | + App
Publié le 15/10/12
Vue 777 fois

Titre similaire
Marc de meilhan loupgris 38
Marc de meilhan daim38 marc
Impression d hiver
Impression d automne
Impression d automne sur lac
Impression fauve sur la cote
Marc de meilhan l

Photo similaire
Lac De Romagnieu Isere
Accouplement Orthetrum20100806
Symetrum Rouge01
Neige38300sepia By M De Meilhan
Rainette Verte Etang De Barral
Com similaire
Lever Soleil Soleil Levant Septembre 2010
Pays Bas Homme Sous La Pluie1
Pont Tag De Booz
France Haute Savoie Le Calvaire 2
France Haute Garonne Aurignac 31 Vue Du Donjon
Rubrique liée
France Grenoble
France Chamrousse
Libellule
Libellule Orthetrum Brun
Lever Soleil

Forum Photo
> Réglage des couleurs et impression - calibration ecran
> Marc adamus : sublimes paysages
> Scanner des dia couleurs
> Probleme effet de couleurs
> Les couleurs des vignes en automne

Marc de meilhan four38090 2012 impression de l artiste



L'auteur 'Boucher Marc dit de Meilh' A voir (Id 185601 ) : Village de Four en Isère 38080. Derrière des branches voire pire : derrière des arbres... qui sont mes éclats de couleurs. Une autre manière de traiter un paysage en photographie. Sur la route D124, il était quelqu'un qui photographiait des couleurs ; il s'appelait : Marc de Meilhan Boucher.



France isere marc de meilhan four38090 2012 impression de l artiste
Paysage panoramique de ruy isere by m de meilhan 2012 Au mont gargas 3051 52 53
Marc De Meilhan Four38090 2012 Impr dans 'Photo France Isere', signaler 1 erreur de classification
Cacher Infos
Groupe Album M F H Envoyer vos photos
<< Photo précédente<< Photo précédente même auteur Photo suivante même auteur >> Photo suivante >>
Resolution : 1680x1050 Adapter à la résolution de votre écran Wallpaper Iphone (320x480)
 
 
 
 
 
Appareil Photo: Sony slt a33 | Objectif: Tamron AF 70-300mm F/4-5.6 LD Di Macro
Photo dans 5 Favoris : Hdeledicque, Lumixane, Nicoledesplat, Claude17darras, Perronnet Catherine ont aussi apprécié...

Marc de meilhan four38090 2012 impression de l artiste: 8 Avis de membres | Très bien + (4.5/5)
Ajouter votre commentaire
Votre pseudo 
 
 Lien
S'identifier
                      
J'aime *



* = Champ oblig.
Suggestions

                      

Commentaires

> Par Perronnet Catherine [G] [P] [C] [F] >Répondre 17 oct. 2012
je vois beaucoup de mystère et de légèreté à la fois dans ce travail. Les couleurs sont résolument vives et gaies et ce paravent de feuillage compose un rideau que l'on a envie de soulever délicatement. Bravo à toi l'artiste.
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
19 oct. 2012
 
Il est vrai qu'il me fallait essayer d'aller plus loin dans ce cliché qui n'avait, au départ, aucune prétention... Essayer d'aller derrière les branchages veiller un peu sur le silence de ces croix au loin qui dorment debout sur les absents et dans cette interrogation stupéfiante qu'est le repos éternel de ses êtres vivants et arrêtés d'un coup. Dans l'ensevelissement d'où surgit le clocher de l'église et quelques toits, j'ai voulu aussi dire que le village, un peu, s'enfouissait à son tour peu à peu et que l'heure passe lente au cadran de l'horloge fixé au clocher comme pour dire qu'il est toujours temps de penser ou songer autrement maintenant ou demain, ce qui ne change rien pour un vivant ou pour un mort... Ce qui fut est dans cette présence d'hier, d'aujourd'hui et de demain... ce n'est qu'une simple idée de croire que la page est tournée. Merci et bien amicalement, Marc.
 
> Par Erasmus_jacob >Répondre 17 oct. 2012
... quitte à déposséder le viseur initial...
Même ces toits affreux qui rentrent dans la danse, beaucoup trop stricts, dans leurs cordeaux sans âmes... , Marc, de toi, je les accepte. Pourquoi ?
Peut-être parce qu'ils existent, et que tu ne les refuses pas. La beauté... ? Toujours. Intégrer celles des "autres".
Marc, merci, encore une fois, dans la beauté des choses, que tu nous proposes se cachent tant de questions, tant d'interrogations, tant de mystères inscrits,... ou mon âme succombe.
Et ton regard ami, complice, me suit au fil des jours.
A bientôt.
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
19 oct. 2012
 
La vision n'appartient pas systématiquement au " viseur " initial... ou alors, le " viseur " serait un archaïsme d'où viendrait à flot d'anciens desseins archivés mais qui seraient une Résurgence dans la spontanéité et l'inopiné d'un langage intérieur... échappant en quelque sorte à la maîtrise d'un regard posé mais calculé par anticipation. Il ne peut y avoir de calcul préétabli dans cette démarche de transposition des idées et du produit émanant de celles-ci. La "rigidité" errante à travers ce parcours de croix... s'harmonise singulièrement dans la sémiotique qui ne cesse de flotter en filigrane à travers ce qui est dit. Le symbolisme manichéen visible s'harmonise avec zèle dans ce qui est une démarche aussi, souterraine, de "dédramatisation" de la scène ou du cliché tout naturellement. Voilà, effectivement, " tant de questions ", " tant d'interrogations ", tant de mystères "... auxquels j'essaie de répondre avec la difficulté linguistique et épistolaire que tu me procures, l'Ami.
 
> Par Erasmus_jacob >Répondre 17 oct. 2012
Superbe ! Comme d'hab.
Comment ça se compose l'émotion, la beauté, l'harmonie ?
Souvent le hasard y pourvoit... Bien sûr, le travail aussi.
Le travail consiste souvent à interroger la sensibilité.
Et puis, à force, il nous semble que nous entendons des réponses... et la béatitude qui vient à notre rencontre, nous comble.
J'adore ces flous dans l'inexprimable, hormis dans la contemplation, ces fouillis de précision, ce vitrail de lumière, la beauté simplifiée découpée au scalpel, la lumineuse vérité s'affichant au vallon de la claire campagne... , et pourtant dans cet écrin naturel qui domine, l'ostentatoire épi dogmatique, le repos des anciens allongés sous son ombre. A droite, je rejoins Lumixane. Je vois le visage féminin inscrit dans la fourche des troncs. Elle, c'est parce que c'est une femme... ? Moi, parce que je les vois partout... ?
Au-delà, comme ces anamorphoses que tu nous proposas, je pense...
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
19 oct. 2012
 
Pour être plus " pragmatique "... Il y a cette innocence dans la démarche qui veut que l'objet visé se transforme spectaculairement, incidemment, sans en être pour autant le concepteur d'emblée... Il y a la métamorphose du sujet sans qu'elle soit un calcul au départ... Mais la lumière émane, par miracle, de l'ombre et donne tout à prendre sans qu'il soit nécessaire d'intervenir à notre tour. Je ne sais, s'il s'agit de " sensibilité ", " d'émotion ", etc. Je sais que le langage intérieur est le guide pratique qui permet, sans moi, de donner un sens autre à l'existence fade qui passe dans l'indifférence. Je ne veux pas voir autre chose que l'étincelle courte qui a allumé le contour ténu de ce "souffle muet" ou la halte a été prodigieuse... (modestement forcément). Sans doute que "l'anamorphisme" que tu y vois n'est que la simple interprétation subjective que l'esprit renvoie. Je suis comme le silence devant le divin qui sait, plus que moi, être dans cette présence qui me devance et me...
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
19 oct. 2012
 
... me tire la main- pour me mener et me tendre vers ce que je crois être le " bon sens ", en émettant par devers-soi, quelques réserves bien évidemment, puisqu'il ne m'appartient pas, ici, à moi seulement, d'être dans " l'appartenance " de ce qui ne m'appartient pas.
Les choses de l'esprit sont ce que les " vapeurs chantantes " de la terre et du ciel peuvent... transmettre.
 
> Par Papillon [G] [P] [C] [F] >Répondre 17 oct. 2012
Super ! Une belle vision de la part de l'artiste ! Un beau village voilé par ce qui fait sa beauté : branchages et feuillages. Un cliché transparent à l'image de l'âme de l'artiste. Merci, Marc, pour la transparence qui augmente la beauté !
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
17 oct. 2012
 
Merci à toi papillon* pour ce regard perçant qui va jusqu'à la touche et à la trace du poil... de la brosse. C'est en allant au fond, par cet effet de transparence, que l'on peut rechercher la joliesse de ce qui était ou non et pas forcément embelli par la nature ; pour donner à voir une autre forme de joliesse, de regard enjoué sur un sujet. N'est-ce pas là, le rôle de l'artiste, du peintre et donc du photographe ? On ressent bien ce que nous connaissons ou alors ce que nous cherchons à connaître dans l'intelligence d'une forme de sagesse... et, dans le respect de cet inconnu ou de l'inconnaissable qu'on cherche à apprivoiser pour mieux connaître. Amitiés papillon*. Marc.
 
> Par Claude17darras [G] [P] [C] >Répondre 17 oct. 2012
Très jolie impression, on croirait plus une peinture qu'une photo, vraiment très joli et merci de nous la faire partager.
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
17 oct. 2012
 
Bonjour. Alors, je ne me suis pas trop mal débrouillé Claude 17. Le message est bien accepté et je suis heureux d'avoir eu votre visite. Merci, c'est super sympa. Marc.
 
> Par Nicoledesplat [G] [P] [C] [F] >Répondre 16 oct. 2012
Très jolie réalisation graphique tel un tableau de maître, c'est vraiment beau cette superposition bien gérée de deux photos dont l'une n'efface pas l'autre mais la complète, c'est très agréable à regarder et à ce garder, merci Marc
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
17 oct. 2012
 
Bonjour Nicole. Le fait que je sois peintre joue sur l'image en effet. Je ne dis pas que cela ne sera pas utile pour mes réalisations si je me remets à peindre un jour, (si on me le permet...) En tout cas, merci à toi pour cette visite. (As-tu vu, j'ai mis un cliché du Château de Moidière... je n'avais que cette image hélas.) Amts, Marc.
 
> Par Lumixane [G] [P] [C] [F] >Répondre 16 oct. 2012
Et avec un peu d'imagination on devine un visage de femme derrière le/les troncs du premier plan, la bouche est bien visible. Je rêve ? Bravo Marc pour ce résultat très artistique.
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
17 oct. 2012
 
Le " rêve " sert à passer maintes mauvaises nuits... J'espère que non. Mais il n'y avait pas de femme en tout cas. Sauf toi, peut-être, dans un élan que tu ignores encore... On peut toujours voir maintes choses et cela est bien puisque dans ma démarche, je recherche un peu cela... une espèce de sensualité qui donnerait simplement "l'idée... " Merci à toi Lumixane et bon vent. Amts, Marc.
 
> Par Hdeledicque [G] [P] [C] [F] >Répondre 16 oct. 2012
Bonjour Marc, j'aime beaucoup le résultat, très original, il fallait y penser ! Les teintes sont agréables et le mélange des deux photos (ou plus) est bien négocié ! Comment as tu procédé, ça m'intéresse beaucoup. A bientôt pour d'autres photos
 
 > L'auteur Boucher Marc dit de Meilh parle [G] [P] [C] [F] >Répondre
17 oct. 2012
 
Bonjour et merci pour la visite. Je suis peintre, donc cette technique est utilisée assez couramment par certains artistes. Il s'agit d'utiliser différents calques que tu appliques sur ton image de base. Cordialement, Marc.
 
Avis de membres : 8 | Moyenne des membres : Très bien + (4.50/5)
> Soyez le premier à ajouter cette photo à un groupe.

Français - English - Español - Coloriage Marc de meilhan four impression de l artiste
Voyage pas cher France | Reservation hotel Isere
Toute utilisation autre que strictement privée
(exposition sur un blog ou site perso, utilisation dans un design de site Web, tirage papier pour publication, insertion dans un PPS ou vidéo publié sur internet...)
des photos exposées sur le site FEI est strictement interdite sans l'accord de l'auteur.
Retour haut de page | Recevez les fonds d'écran par mail | Contact | Plan du site.