Retour au site FEI
Forum pour photographes
Bienvenue sur le forum photo de la communauté de Fond-Ecran-Image.com
CHARTE DU FORUMSujets importants StatisticsStatistiques
FAQ FAQ   RechercherRechercher Lexique  Géolocalisation des membresMembresMembres   GroupesGroupes     CalendrierCalendrier  S'enregistrerS'enregistrer 
 ProfilProfil   Se connecter pour vérifier ses messages privésSe connecter pour vérifier ses messages privés   ConnexionConnexion 

Les ISO : de la lumière et du bruit



 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    FEI Index du Forum -> Discussions sur la photographie
Voir le sujet précédent :: Voir le sujet suivant  
Auteur Message
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer : On vous l'a dit et répété :24:, photos à l'appui :
Si vous ne voulez pas de bruit sur vosPosté le: Jeu 18 Aoû 2016 9:20    Sujet du message: Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

On vous l'a dit et répété , photos à l'appui :
Si vous ne voulez pas de bruit sur vos photos, restez en bas ISO.

Les ISO sont donc bruyants, surtout quand, gavés de grain, ils sont en groupe de plus d'une ou deux centaines.
Voyons pourquoi ils seraient méchants et s'ils sont vraiment la cause du bruit !


Comme ce post est long et que je crains que vous ne décrochiez assez vite Wink, en voici un petit résumé.

Résumé du sujet

Arrow La cause principale de bruit est due à l'arrivée irrégulière des photons sur le capteur de l'appareil photo

Arrow Si on néglige les autres causes de bruit, les ISO n'ont aucune incidence sur la qualité finale de la photo.

Arrow À cause des autres sources de bruit, pour une même illumination du capteur, c'est la photo prise avec les ISO les plus élevés qui sera la moins bruitée.

Arrow conséquences pratiques et erreurs à ne pas commettre.


Le bruit, quoi et pourquoi ?

Sans avoir besoin d'une définitions précise on reconnaît facilement le bruit sur une photo :



La caractéristique principale est que la luminosité et la couleur de chaque pixel varie de façon chaotique autour des valeurs prévues.

Dans les conditions habituelles, la cause principale du problème est ce qu'on appelle :

Le bruit photonique.

Pour savoir ce qui c'est passé il faut voir ce qui se produit au moment où on prend la photo.

L'élément à considérer est le capteur de l'appareil photo. Il est composé de millions de petits capteurs (les photosites).
Chaque photosite mesure la quantité de lumière qui lui parvient pendant la pose.
Il y a des photosites qui mesurent la lumière dans le vert et d'autres dans le rouge ou le bleu.
Au niveau de la minuscule surface de chaque photosite, l'énergie lumineuse collectée est extrêmement faible.
À ce niveau la quantité de lumière n'est pas continue. Elle correspond à un nombre entier de photons.

Par exemple, si dans une zone sombre uniforme on attend 10 photons par photosite, la probabilité d'avoir effectivement 10 photons dans un photosite n'est que de 12,5%. Des valeurs comme 4 ou 17 photons au lieu des 10 attendus, bien que moins fréquentes, ne sont pas improbables.

Voici La distribution des fréquences (loi de poisson pour les matheux)



L'idéal aurait été que chaque photosite de cette zone uniforme reçoive 10 photons chacun.
Les pixels auraient été identiques et la reproduction parfaite.


Le rapport signal/bruit (RSB)

Une définition utile pour la photo est de considérer que
le signal est la valeur moyenne attendue
le bruit est la variation autour de cette moyenne.

Ce n'est pas la valeur absolue du bruit qu'il faut considérer mais bien le rapport signal/bruit ou RSB.
En effet une variation de 2 autour d'une moyenne de 10 se voit plus qu'une variation de 20 sur une moyenne de 1000.
Plus le RSB est important et meilleure est la qualité de la photo. Very Happy

Donc, quand je dis : "Cette photo est bruitée", cela signifie en réalité que le RSB est faible sur cette photo".

Dans le cas des photons sur le capteur, les propriétés de la distribution de poisson indiquent que la dispersion est proportionnelle à la racine carrée de la moyenne.
Le RSB augmente donc avec la moyenne. (Démonstration sur demande !)
Si une photo est bruitée c'est donc principalement dû à un éclairement insuffisant du capteur.

Voilà vous connaissez l'origine du bruit. Il est dû à la nature corpusculaire de la lumière qui arrive photon par photon sur le capteur.
Moins le capteur capte de lumière et plus il y a de bruit.
C'est tout ! Mr. Green
Le RSB ne dépend que de l'éclairement du capteur !
Mais alors ... Shocked


Et les ISO dans tout ça ?

Les ISO permettent d'augmenter la sensibilité du capteur. fume
Non, sérieux, vous y croyez ? Rolling Eyes

La sensibilité du capteur est sa capacité à compter tous les photons qui lui tombent dessus.
Un capteur serait parfait s'il pouvait comptabiliser tous les photons mais en fait il n'en retient qu'un certain pourcentage.

Un capteur plus sensible voit davantage de photons.
Il a donc un meilleur RSB et produit une photo de meilleure qualité.

Si les ISO augmentaient réellement la sensibilité du capteur il suffirait de toujours prendre ses photos avec le maximum d'ISO.
La pratique prouve que ce n'est pas le cas.

La sensibilité réelle du capteur est fixe et ne dépend que de la technologie et la qualité de sa fabrication.
C'est la sensibilité nominale du capteur et elle est fixée arbitrairement à 100 ISO pour la plupart des appareils photo.

Donc, pour être juste, si les ISO n'augmentent pas la sensibilité du capteur, ils ne la diminuent pas non plus.
Il n'y a donc pas de raison qu'ils dégradent la qualité de l'image.

Le capteur produit un signal électrique proportionnel au nombre de photons reçus.
À la sensibilité nominale, ce signal sera converti directement en valeur de pixel.


Pourquoi s'embêter avec les ISO

Dans des conditions de faible éclairement, il se peut que le capteur ne délivre pas le signal électrique maximum.
Dans ce cas la photo sera sous-exposée et les blancs seront gris.

Il aurait donc fallu ouvrir l'objectif davantage ou augmenter le temps de pose.

Mais ce n'est pas toujours possible, parce que

La lumière est trop faible Evil or Very Mad compte tenu de l'ouverture disponible et du plus long temps de pose acceptable.

Dans ce cas, à la prise de vue, la seule solution est d'augmenter la valeur ISO.

Cela a pour effet d'amplifier le signal de sortie des photosites.
L'idéal est d'amplifier juste ce qu'il faut pour que le signal maximum enregistré soit égal au signal maximum possible.

La conversion en pixel donnera donc des pixels blancs pour les plus hautes lumières.

Arrow La luminosité est donc correctement corrigée.
Arrow Le bruit photonique sera amplifié dans les mêmes proportions.
Le RSB reste donc inchangé.

Donc (en ne considérant que le bruit photonique) une photo prise avec un ISO élevé aura la même qualité qu'une photo prise dans les mêmes conditions avec un faible ISO (ouverture et temps de pose identiques)
Cela semble contredire une croyance répandue...


Peut-on faire mieux ?

Au lieu de corriger l'expositin en montant les ISO, je peux faire la même chose en post-traitement. Idea

Par exemple, avec le logiciel que j'utilise (Camera RAW) je peux facilement faire une correction de plus ou moins 5 stops

Ici, par exemple j'ai appliqué une correction de 1,5 stop.

Si, comme beaucoup de photographes, on pense que ce sont les ISO qui sont responsables du bruit, cette méthode devrait donc donner de meilleurs résultats.

Voyons ce qu'il en est avec un exemple réel.

Mr. Green
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer : Après la théorie, la pratique


Dans le post précédent, on a admis que 
:arrow: le bruPosté le: Jeu 18 Aoû 2016 9:21    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Après la théorie, la pratique


Dans le post précédent, on a admis que
Arrow le bruit photonique est la cause principale du bruit sur les photos.
Arrow on pouvait donc en première approximation négliger les autres sources de bruit.

Avec ces prémisses on en a conclu que
La qualité d'une photo (RSB) ne dépend que de la lumière qui arrive sur le capteur et pas de l'amplification ISO appliquée.


Cela demande d'être vérifié en pratique
Arrow Ne serait-ce parce que cela contredit les idées généralement admises sur le sujet
Arrow Parce que négliger les autres sources de bruit n'est pas forcément correct.


Pour ces travaux pratiques j'ai donc fait quelques photos. photo

Les photos ont été prises en RAW et ouvertes avec Camera RAW.
Bien sûr, je n'ai appliqué aucun traitement pour réduire le bruit ou augmenter la netteté.

Arrow Voici une photo prise à 6400 ISO (c'est la valeur maxi sur mon appareil)
Je suis à l'ouverture maxi (f/5.6) pour cette focale et le temps de pose (1/8s) est le maxi que je peux tenir sans bouger (avec le stabilisateur et en m'adossant à un mur).

Temps de pose = 1/8s
ouverture 5.6
6400 ISO
Image n°1


Sur cette image réduite le grain n'est pas très visible.

Voyons ça de plus près avec la taille réelle des pixels.

Image n°2



Sans surprise on découvre qu'à 6400 ISO, le bruit est bien visible.

Arrow Je prends la photo suivante en ne changeant que la valeur ISO que je réduit à 200 ISO.

Temps de pose = 1/8s
ouverture 5.6
200 ISO
Image n°3


Évidemment elle est très sous-exposée.
Mais le capteur de l'appareil photo a reçu exactement autant de lumière que pour la photo précédente. Idea

Comme elle est très sombre, je ne peux pas juger si elle est bruitée ou non.

Arrow Pour en juger, je vais donc corriger l'exposition Idea dans Caméra RAW.
Ça tombe bien car le passage de 6400 à 200 ISO correspond à 5 stops, ce qui est juste la limite de ce que je peux corriger avec le curseur "exposition" de Camera RAW. (C'est pour ça que j'ai pris 200 et non pas 100 ISO fume)

Image n°4 : 1/8s, f/5,6, 200 ISO, correction +5 dans Camera RAW


Même sur cette photo réduite on découvre avec stupeur Shocked que le bruit est plus important que sur la photo prise à 6400iso. (à comparer avec l'image n°1) Exclamation

Pour s'en convaincre, en voici l'agrandissement à 100%

Image n°4 : 1/8s, f/5,6, 200 ISO, correction +5 dans Camera RAW


En comparant avec l'image n°2 la perte de qualité en passant de 6400 à 200 ISO est flagrante.

C'est surprenant pour deux raison
Arrow On s'attend en général à ce qu'une photo prise à 200 ISO soit meilleure qu'une autre prise à 6400 ISO.
Arrow La discussion précédente sur le bruit photonique nous laissait attendre une qualité équivalente à 6400 et à 200 ISO. Mais pas qu'on aurait une meilleure qualité à 6400 qu'à 200 ISO.

La correction par logiciel n'est pas en cause . On a vu qu'elle augmente le signal et le bruit dans les mêmes proportions et ne modifie donc pas le RSB de la phtoto.

La conclusion provisoire est qu'il est pire de corriger en post-traitement une photo sous-exposée prise à faible ISO que d'exposer correctement une photo avec un ISO élevé.

En l'absence d'une explication rationnelle, on pourra toujours prétendre que c'est une coïncidence ou qu'on a fait une fausse manoeuvre.


Il n'y a pas que le bruit photonique

En fait, le bruit photonique n'est pas un vrai bruit. C'est en réalité un signal car il correspond bien à une lumière réelle. Malheureusement, ce signal est affligé de variations chaotiques.

Le véritable bruit est une perturbation qui provient de divers éléments de l'appareil photo.
(Ici on parle bien de la valeur absolue du bruit et non de RSB)
Par exemple, l'électronique de l'appareil est soumise à un bruit de fond qui augmente rapidement avec la température.

Dans des conditions comparables, ce bruit est relativement constant et s'applique tel quel sur le résultat final du processus. C'est à dire sur les valeurs calculées des pixels de l'image finale.

Puisque ce bruit est constant, il est relativement plus important si la photo est sous-exposée et le RSB sera moindre.



Pour la même lumière qui parvient au capteur, on a donc un comportement différent selon le type de bruit.
Arrow Le bruit photonique produit un RSB constant que la photo soit sous-exposée ou pas.
Arrow Le bruit électronique produit un RSB d'autant plus bas que la photo finale (après application des ISO) est sous-exposée.

La correction d'exposition en post-traitement ne détériore pas le mauvais RSB de la photo sous-exposée. Elle ne fait que le conserver.

Notre conclusion provisoire précédente est donc validée par la théorie.applaudissement


Conséquence pratique

Après avoir lu des tests de performance, on peut facilement se persuader par exemple que notre appareil photo fait de bonne photos jusqu'à 400 ou 800 ISO et qu'ensuite la qualité se dégrade irrémédiablement.

On pourrait donc être tenté dans le cas de la photo précédente de faire le raisonnement suivant :

Pour les valeur limites d'ouverture et de temps de pose que j'ai choisis, mon appareil me dit que je dois prendre la photo à 6400 ISO.
Puisque mon appareil photo n'est bon que jusqu'à 800 ISO je vais garder cette valeur et je corrigerai ensuite avec mon logiciel.

On vient de voir que cette démarche est complètement erronée et que non seulement on n'aura pas une meilleure photo, mais qu'en réalité elle sera encore pire.

Le fait de choisir un ISO a priori conduit à un manque de souplesse et limite les performances qu'on peut attendre de son appareil.


Comment choisir le bon ISO

La priorité est
Arrow d'avoir un temps de pose assez court pour ne pas provoquer de bougés non désirés
Arrow d'avoir la bonne ouverture pour que la profondeur de champ soit suffisante pour votre sujet.

Arrow La valeur ISO se déduira de ces choix précédents.
Une photo bruitée est toujours supérieure à une photo floue.

Cette solution n'est pas toujours satisfaisante.Evil or Very Mad

Je regarde la photo d'exemple (images 1 et 2) que j'ai prise à 6400 ISO et juge qu'elle est encore trop bruitée.
Je dois donc lui donner plus de lumière. Comme le flash est interdit, j'ai le choix entre :
Arrow ouvrir l'objectif davantage (pas possible car déjà ouvert au maxi)
Arrow augmenter le temps de pose. Comme j'ai dépassé la limite de ce que je pouvais faire à main levée, il faudra utiliser un trépied. Avec ça je peux augmenter le temps de pose autant que je veux.
À chaque fois que je double le temps de pose, je dois diviser les ISO par 2 pour ne pas brûler la photo.
Le temps de pose maxi est donc celui pour lequel on aura la valeur ISO minimale, c-à-d. 100 ISO

Voici le résultat à la taille réelle des pixels



Ok, ça manque un peu de netteté Vider son verre, mais ce n'est pas le sujet.
Cette fois-ci, il n'y a aucun bruit visible.Very Happy
Non pas parce que je suis à 100 ISO mais parce que la lumière qui arrive sur le capteur est 64 fois plus importante que sur la photo à 6400 ISO.

Sachez tout de même qu'au-delà d'une minute de pose, d'autres problèmes peuvent apparaître . Les solutions sont dans ce cas beaucoup moins évidentes et il faut se tourner vers les techniques super-pointues de la photo astronomique.


En conclusion

Bon, il est clair que les ISO ne sont pas responsables des photos bruitées.

Le rôle des ISO est de corriger l'exposition.
Pas de corriger le bruit dû à une trop faible illumination du capteur.Twisted Evil

Cependant, si 2 photos sont correctement exposées à la prise de vue sous la même lumière, la photo prise avec les plus forts ISO sera effectivement plus bruitée. Il est donc tentant de rendre les ISO responsables Evil or Very Mad du bruit.

Cela n'a donc pas d'incidence pratique de croire que les ISO sont responsables du bruit. Vider son verre
Si vous exposez correctement votre photo cela ne fera aucune différence.

Il faut par contre éviter de limiter les ISO quand c'est nécessaire en se disant qu'on aura moins de bruit et qu'on pourra corriger l'exposition en post-traitement.
L'exposition pourra en effet être corrigée mais le résultat au niveau du bruit sera exactement le contraire de l'effet recherché.


Mr. Green
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer : Quelques réflexions supplémentaires

J'ajouterai ici des points que que je développerai Posté le: Jeu 18 Aoû 2016 9:23    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Quelques réflexions supplémentaires

J'ajouterai ici des points que que je développerai en fonction de mon humeur ou de vos questions ou réactions.


Des appareils photo parfaits ?

On voit qu'avec l'amélioration de la technologie, les appareils photos produisent de meilleurs résultats au niveau du bruit.
Il y a pourtant une limite.

Le bruit principal provient de la nature de la lumière elle-même (les photons qui arrivent en ordre dispersés) et non de l'appareil photo.

Un excellent capteur peut effectivement voir plus de photons qu'un mauvais capteur et capter plus de lumière.
Mais même un capteur parfait ne peut capter plus de photons qu'il n'en arrive dans l'appareil photo.

Quelle que soit la qualité de votre appareil, si une photo est sous-exposée, il y aura donc toujours du bruit.


Compacts ou bridges contre reflex

Pour ce qui concerne le bruit tous les appareils ne sont pas égaux.
Ce qui fait la différence est la taille du capteur.
À technologie égale, un plus grand capteur produira toujours des photos moins bruitées qu'un petit capteur.

C'est un peu délicat à expliquer correctement car si la technologie est la même, pour une même exposition chaque photosite recevra en moyenne le même nombre de photons quelque soit la taille du capteur.

Donc, si on examine la photo à la taille réelle des pixels le bruit sera le même.

Cependant, la photo finale (par exemple à la taille de notre écran) n'est pas vue à la taille réelle des pixels.

On va prendre un exemple avec

- un reflex "full frame" 35mm
- un bridge avec un capteur de 1/2,5"

Je fais exactement la même photo avec les deux appareils et redimensionne ces photos à la même taille (par exemple pour une impression en A4 à 300ppi)

En se rapportant au tableau des tailles de capteurs qui figure dans ce lien je vois que le rapport des côtés entre le capteur du reflex et celui du bridge est de 6,25. Chaque pixel de l'image finale prise par le reflex a donc reçu 6,25²=39 fois plus de lumière que ceux de l'image prise avec le bridge. C'est assez considérable. Cela correspond à une illumination du capteur de plus de 5 valeurs d'exposition (explication sur demande).

Donc, même si le bruit par photosite est le même pour chaque capteur, le bruit par pixel sur des images de même taille sera plus important sur l'image prise avec un petit capteur.

Idea On peut aussi exprimer cela en disant que pour une même qualité qu'on pourra obtenir une plus grande photo avec un plus grand capteur.

Mr. Green


Dernière édition par Badgadj le Mar 23 Aoû 2016 8:12; édité 2 fois
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude77
Claude77 sur FEI

Super Grand Orateur
Genre : Genre :Masculin

Lieu: Mitry le Neuf (Ile de France - 77)
Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 7193

0 comm. J-7 (0/j)
77721.82 FEI

MessageImprimer : 
Par exemple, l'électronique de l'appareil est soumise à un bruit de fond qui augmente raPosté le: Ven 19 Aoû 2016 22:17    Sujet du message: Re: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Badgadj a écrit:

Par exemple, l'électronique de l'appareil est soumise à un bruit de fond qui augmente rapidement avec la température.

Dans des conditions comparables, ce bruit est relativement constant et s'applique tel quel sur le résultat final du processus.:

T'as raison de dire "relativement", car d'un point de vue électronique, ce n'est pas tout à fait exact. Mais c'est juste pour pinailler et te montrer que j'ai lu ton exposé.
Par contre, pas certain que tu aies des questions...

_________________
Equipement : 2 boîtiers reflex Sony Alpha 77 mk2. Objectifs : Sony 70-400 G SSM + 2 Sigma DC 17-70 Proxi HSM + Sigma 50-150 2.8 EX HSM + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony SAM 18-55 (en secours). 1 Flash HVL F60M, 1 flash HVL F43M.
J'ai possédé les objectifs Sigma 18-200, 70-300 et 17-70 Contemporary, le Carl Zeiss 16-80, les Sony 18-70, 18-250, 75-300 et 70-300 G SSM. J'ai également possédé les boîtiers Sony A100, A700, A580 et A65. Je peux donc en parler...
Visionnage avec XnView. Dématriçage avec IDC. Post-traitement avec Paint Shop Pro. Débruitage avec Noiseware SE. Renommage avec Lupas Rename.
Reportages sur circuits et divers ICI
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer : Oui, et pour pinailler encore davantage on peut dire qu'il n'est pas tout à fait exact de Posté le: Ven 19 Aoû 2016 22:42    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Oui, et pour pinailler encore davantage on peut dire qu'il n'est pas tout à fait exact de dire que les ISO qui sont une amplification électronique d'un signal ne participe en rien au bruit produit.
Mais c'est inclus dans l'ensemble du bruit électronique et si la photo est bien exposée on peut le négliger devant le bruit photonique.

Si je dis ça, c'est juste pour embrouiller encore davantage une situation qui est déjà confuse et décourager les questions.

Bonne nuit.
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Claude77
Claude77 sur FEI

Super Grand Orateur
Genre : Genre :Masculin

Lieu: Mitry le Neuf (Ile de France - 77)
Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 7193

0 comm. J-7 (0/j)
77721.82 FEI

MessageImprimer : 
Si je dis ça, c'est juste pour embrouiller encore davantage une situation qui est déjà cPosté le: Sam 20 Aoû 2016 8:40    Sujet du message: Re: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Badgadj a écrit:

Si je dis ça, c'est juste pour embrouiller encore davantage une situation qui est déjà confuse et décourager les questions.

Rien que pour cela, je t'apprécie particulièrement.

Reste que la synthèse, elle, est simple à retenir, même si l'on ne comprend rien à tout ça :
- réglez a priori la sensibilité au plus faible (100 ISO).
- ne pousser (progressivement) la sensibilité que si vos paramètres d'exposition idoines ne peuvent être satisfaits (ouverture en butée malgré une sous-exposition manifeste ; vitesse insuffisante au regard du sujet trop "dynamique"...).

HS : je suis obligé de couper, certainement pour une semaine, sans possibilité de connexion, sauf si je trouve un point Wi-Fi là où je serai.

_________________
Equipement : 2 boîtiers reflex Sony Alpha 77 mk2. Objectifs : Sony 70-400 G SSM + 2 Sigma DC 17-70 Proxi HSM + Sigma 50-150 2.8 EX HSM + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony SAM 18-55 (en secours). 1 Flash HVL F60M, 1 flash HVL F43M.
J'ai possédé les objectifs Sigma 18-200, 70-300 et 17-70 Contemporary, le Carl Zeiss 16-80, les Sony 18-70, 18-250, 75-300 et 70-300 G SSM. J'ai également possédé les boîtiers Sony A100, A700, A580 et A65. Je peux donc en parler...
Visionnage avec XnView. Dématriçage avec IDC. Post-traitement avec Paint Shop Pro. Débruitage avec Noiseware SE. Renommage avec Lupas Rename.
Reportages sur circuits et divers ICI
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Mady
Mady sur FEI

MessageImprimer : Merci Badgadg pour cet  exposé.
Je m'en vais le lire à tête reposée car ceci m'intéresse Posté le: Lun 22 Aoû 2016 17:46    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Merci Badgadg pour cet exposé.
Je m'en vais le lire à tête reposée car ceci m'intéresse particulièrement, je trouve souvent du bruit sur mes photos, en particulier dans le ciel Confused malgré des réglages qui me paraissaient convenables .
A+ quand j'aurais lu et digéré Wink
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer : Merci Badgadg pour cet exposé. Bienvenue au club de ceux qui ne veulent pas recopier correPosté le: Mar 23 Aoû 2016 8:06    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Mady a écrit:
Merci Badgadg pour cet exposé.
Bienvenue au club de ceux qui ne veulent pas recopier correctement mon pseudo Razz

---

Le but premier de ce sujet est de comprendre la nature du bruit le plus important en photo.
Si en plus on peut en tirer parti pour faire les photos les moins bruitées, tant mieux !

Ce qu'il en ressort est que

- plus le capteur reçoit de lumière, et moins il y a de bruit.
- Si le capteur ne reçoit pas assez de lumière il faudra compenser en montant les ISO.
- En tout cas il ne faut jamais sous-exposer une photo.

Tout cela ne contredit pas les conseils habituels, mais explique la raison ces conseils.

Je ne parle à aucun moment des techniques qui permettent de réduire le bruit en post-traitement. Certaines sont assez efficaces mais ce n'est pas le sujet.

Pour ce qui est de ton problème,
cela m'a inspiré des réflexions sur la taille des capteurs que tu trouveras dans le 3ème post de ce sujet.

En fait avec ton appareil (DMC FZ20) tu cumules les handicaps.

- C'est un appareil photo qui a plus de 10 ans et s'il était bon pour un appareil de cette catégorie à l'époque, il n'est pas au niveau de ce qu'on peut attendre aujourd'hui.
- Il possède un des plus petits capteur disponibles 1/2,5" pour lesquels un bon résultat n'est possible qu'avec des photos de taille réduite.

Sauf circonstances particulières il n'est jamais conseillé d'utiliser la plus forte valeur ISO de son appareil. Pour une exposition correcte, cela correspond à une illumination trop faible du capteur (donc bruit) qu'on est obligé de compenser par une amplification par le réglage ISO.

Comme le tien est limité à 400 ISO, cela signifie en pratique qu'au-delà de 200 ISO tu verras toujours du bruit sur tes photos.

Si avec des réglages corrects, tu estimes que tes photos ne sont pas à la hauteur de tes attentes, tu devrais songer à l'acquisition d'un nouvel appareil.
Mr. Green
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Mady
Mady sur FEI

MessageImprimer : 

Si avec des réglages corrects, tu estimes que tes photos ne sont pas à la hauteur de tPosté le: Mar 23 Aoû 2016 8:44    Sujet du message: Re: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Badgadj a écrit:


Si avec des réglages corrects, tu estimes que tes photos ne sont pas à la hauteur de tes attentes, tu devrais songer à l'acquisition d'un nouvel appareil.
Mr. Green


Eh! bien ! oui j'y pense de plus en plus , mais le choix est immense et il va me falloir du temps pour me décider photo

J'utilise le 400 ISO surtout à l'intérieur quand je n'utilise pas le flash et c'est souvent désastreux Confused surtout en effet lorsque la lumière est faible . Et en post-traitement ce n'est pas récupérable.

PS : pardon pour le pseudo , je vais faire attention Wink
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Claude77
Claude77 sur FEI

Super Grand Orateur
Genre : Genre :Masculin

Lieu: Mitry le Neuf (Ile de France - 77)
Inscrit le: 02 Aoû 2007
Messages: 7193

0 comm. J-7 (0/j)
77721.82 FEI

MessageImprimer : Pour ce qui est de ton problème, 
cela m'a inspiré des réflexions sur la taille des captePosté le: Mar 23 Aoû 2016 10:14    Sujet du message: Re: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Badgadj a écrit:
Pour ce qui est de ton problème,
cela m'a inspiré des réflexions sur la taille des capteurs que tu trouveras dans le 3ème post de ce sujet.

En fait avec ton appareil (DMC FZ20) tu cumules les handicaps.

- C'est un appareil photo qui a plus de 10 ans et s'il était bon pour un appareil de cette catégorie à l'époque, il n'est pas au niveau de ce qu'on peut attendre aujourd'hui.
- Il possède un des plus petits capteur disponibles 1/2,5" pour lesquels un bon résultat n'est possible qu'avec des photos de taille réduite.


Grand merci de m'avoir épargné de développer ce sujet complémentaire et important. Là où je suis en ce moment, je n'ai que de rares fenêtres de connexion Wi-Fi, et il est galère de rédiger sans avoir la garantie de pouvoir valider.

_________________
Equipement : 2 boîtiers reflex Sony Alpha 77 mk2. Objectifs : Sony 70-400 G SSM + 2 Sigma DC 17-70 Proxi HSM + Sigma 50-150 2.8 EX HSM + Tamron 70-300 USD + Sigma 8-16 HSM + Sony 50 1.8 + Sony 35 1.8 + Sony SAM 18-55 (en secours). 1 Flash HVL F60M, 1 flash HVL F43M.
J'ai possédé les objectifs Sigma 18-200, 70-300 et 17-70 Contemporary, le Carl Zeiss 16-80, les Sony 18-70, 18-250, 75-300 et 70-300 G SSM. J'ai également possédé les boîtiers Sony A100, A700, A580 et A65. Je peux donc en parler...
Visionnage avec XnView. Dématriçage avec IDC. Post-traitement avec Paint Shop Pro. Débruitage avec Noiseware SE. Renommage avec Lupas Rename.
Reportages sur circuits et divers ICI
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Francis-Sisco
Francis-Sisco sur FEI

Super Grand Orateur
Genre : Genre :Masculin
Age: 71
Lieu: Belgique
Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 9634
Oiseau merle d amerique
Le Merle D Amerique Img 3672
canon EOS 7D
1 comm. J-7 (4.43/j)
Ses 2644 photos favorites
64119.94 FEI

MessageImprimer : J'ai compris en GROS  :wink: . J'ai tendance avec mon 7D de placer le réglage ISO en automPosté le: Jeu 25 Aoû 2016 7:50    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

J'ai compris en GROS Wink . J'ai tendance avec mon 7D de placer le réglage ISO en automatique. Avec ton exposé je devrais plutôt le placer entre 100 et 800. A ce moment il me restera l'ouverture et la vitesse à mettre au point.
Merci pour toutes ces données; Bad jadjtr.. et j'en passe Crying or Very sad Laughing applaudissement

_________________
Dernière mise à jour sur son blog : Papillons en République Dominicaine
Allez les P'its belchs, soyez valeureux. Peu importe l'adversaire, prenez la victoire.



"Quand la nature et le cœur de l'Homme se rencontrent, rien ne peut les séparer." (Francis-Sisco le 9 janvier 2015)
"Conscient que la peur est un frein, j'avance, confiant en mon destin, guidé par la Foi et mon instinct."(Francis-Sisco le 9 décembre 2013)

Nature au Costa Rica
http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre/album-photo-1134-nature-au-costa-rica-mars-2017.html
Fondateur de(s) groupe(s): Les ânes et les baudets
Album(s): Nature au Québec, Oiseaux et papillons en République Dominicaine, Nature au Costa Rica - mars 2017, Couleurs au Sénégal - 2016, Belgique - photos d'oiseaux
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Badgadj
Badgadj sur FEI

MessageImprimer :  J'ai tendance avec mon 7D de placer le réglage ISO en automatique. Avec ton exposé je devPosté le: Ven 26 Aoû 2016 10:58    Sujet du message: Re: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Francis-Sisco a écrit:
J'ai tendance avec mon 7D de placer le réglage ISO en automatique. Avec ton exposé je devrais plutôt le placer entre 100 et 800.


Pas du tout ! Je n'ai jamais dit ça ! Shocked

Les ISO automatiques sont a priori une bonne idée qui va dans le sens d'une réduction du bruit.

Car, comme je l'ai répété tout au long de ce sujet, ce ne sont pas les ISO qui sont responsables du bruit.

Le bruit ne dépend que de la lumière qui entre dans l'appareil.
Pour limiter le bruit, ce qui compte c'est de laisser entrer le plus de lumière possible dans l'appareil.

Les réglages qui ont vraiment un sens en photographie sont l'ouverture (profondeur de champ) et la vitesse pour figer les mouvements.
Les ISO devraient être la dernière priorité du photographe.Sad

Pour avoir à la fois le plus de lumière possible sur le capteur sans compromis sur la vitesse et la profondeur de champ on doit donc
- choisir la plus grande ouverture possible compatible avec la profondeur de champ exigée
- choisir la vitesse la plus lente possible qui ne provoquera pas de flou de bougé.

- le réglage ISO n'intervient ensuite que pour avoir une exposition correcte.

Puisqu'on a le maximum possible de lumière qui arrive sur le capteur en fonction des conditions et des impératifs de prise de vue on aura donc le moins de bruit possible pour ces conditions. Cela fixe la bonne valeur pour les ISO. Si on diminue cette valeur, on augmente le bruit et si on augmente cette valeur on a des zones cramées.

En théorie la manoeuvre logique qui en découle est donc
- passer en mode manuel et fixer la vitesse et l'ouverture en fonction des impératifs de bougé et de profondeur de champ
- Laisser l'appareil s'occuper des ISO pour avoir une exposition correcte.

En pratique, sur ton appareil (et le mien aussi par la même occasion) cela fonctionne très bien dans des conditions de lumière suffisante.
Mais dans des conditions de lumière très faibles, l'exposition automatique tend à sous-exposer les photos.

Il faudrait donc pouvoir appliquer une correction manuelle de l'exposition et malheureusement ce n'est pas possible en mode manuel sur le canon 7D, même si les ISO sont en mode automatique.

Par contre, la correction d'exposition est disponible dans les modes semi-automatiques.
Sur le 7D, l'appareil va toujours essayer de régler les ISO sur la plus basse valeur possible tout en évitant une vitesse d'obturation trop basses (déterminée automatiquement en fonction de la focale utilisée).

Si pour une raison ou une autre l'exposition automatique n'est pas correcte (Il faut toujours jeter un coup d'oeil à l'histogramme qui s'affiche après que la photo est prise), tu pourras toujours alors appliquer une correction d'exposition par la méthode habituelle.
À mon avis c'est un excellent compromis.

Je te conseille donc de continuer à utiliser les ISO automatiques combinés selon les cas avec les modes manuels ou semi-automatiques.

Note aussi que tu peux, dans les réglages de l'appareil, limiter la valeur ISO automatique maximum.
Mais je ne le conseille pas.Confused

En effet quand la lumière est trop faible et qu'on est déjà à pleine ouverture il y aura toujours du bruit (ça ne dépend pas des ISO).
Si on veut quand même prendre la photo il est impératif d'augmenter les ISO jusqu'à une exposition correcte.
Limiter les ISO revient juste à se priver de prendre certaines photos en faible lumière.

À mon avis il vaut mieux permettre aux ISO automatiques de monter jusqu'à la valeur maxi (6400) et décider soi-même ce qu'il faut faire selon la valeur indiquée dans le viseur.
Par exemple à 3200 ISO tu pourras choisir entre
- t'abstenir de prendre la photo
- la prendre quand même telle quelle
- diminuer la vitesse ou augmenter l'ouverture si c'est possible et compatible avec tes choix de photographe.

Comme tu peux le voir sur les photos que j'ai prises à 6400 ISO, Il y a certes du bruit mais ce n'est pas rédhibitoire.
Et on pourrait même encore appliquer une réduction de bruit en post-production.

Mr. Green
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé
Francis-Sisco
Francis-Sisco sur FEI

Super Grand Orateur
Genre : Genre :Masculin
Age: 71
Lieu: Belgique
Inscrit le: 11 Déc 2010
Messages: 9634
Oiseau merle d amerique
Le Merle D Amerique Img 3672
canon EOS 7D
1 comm. J-7 (4.43/j)
Ses 2644 photos favorites
64119.94 FEI

MessageImprimer : Merci pour cette explication supplémentaire. 
Mes connaissances techniques sont assez limPosté le: Ven 26 Aoû 2016 11:14    Sujet du message: Re : Les ISO : de la lumière et du bruit
Répondre en citant Signaler un problème sur ce message

Merci pour cette explication supplémentaire.
Mes connaissances techniques sont assez limitées. De plus, je ne maitrise pas trop les post-traitements; donc , je ne "chipote pas de trop" .
Bonne journée.

_________________
Dernière mise à jour sur son blog : Papillons en République Dominicaine
Allez les P'its belchs, soyez valeureux. Peu importe l'adversaire, prenez la victoire.



"Quand la nature et le cœur de l'Homme se rencontrent, rien ne peut les séparer." (Francis-Sisco le 9 janvier 2015)
"Conscient que la peur est un frein, j'avance, confiant en mon destin, guidé par la Foi et mon instinct."(Francis-Sisco le 9 décembre 2013)

Nature au Costa Rica
http://www.fond-ecran-image.com/galerie-membre/album-photo-1134-nature-au-costa-rica-mars-2017.html
Fondateur de(s) groupe(s): Les ânes et les baudets
Album(s): Nature au Québec, Oiseaux et papillons en République Dominicaine, Nature au Costa Rica - mars 2017, Couleurs au Sénégal - 2016, Belgique - photos d'oiseaux
Retour haut de page
Hors Ligne Voir le profil de l'utilisateur Envoyer un message privé Visiter le site web de l'utilisateur
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

Sauter vers:  
Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas voter dans les sondages de ce forum


Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com Partager vos photos | Nouveautés | Photos favorites | Groupe Photo | Album Photo | Concours Photo | Forum | Blog | Fond ecran Iphone | Buzz Photo | HD Wallpapers | Contact | Plan du site